« Sauve, Eternel ! Car les hommes pieux s'en vont, Les fidèles disparaissent parmi les fils de l'homme. On se dit des faussetés les uns aux autres, On a sur les lèvres des choses flatteuses, On parle avec un cœur double » Psaume 12 :2-3

L’hypocrisie et la flagornerie sont deux fléaux qui minent beaucoup de relations actuelles. Trouver des personnes vraies et sincères, de véritables amitiés, ou l’amour désintéressé est une gageure. On a des raisons pour lesquelles on est amoureux, on choisit à dessein telle ou telle personne pour ami(e) car elle nous apporte ceci ou cela. Marquons un arrêt et, avec le psalmiste ce matin appelons au secours notre Créateur : « Sauve, Eternel ! Car les hommes pieux s'en vont, Les fidèles disparaissent parmi les fils de l'homme. On se dit des faussetés les uns aux autres, On a sur les lèvres des choses flatteuses, On parle avec un cœur double. »

S’il est intéressant d’être sélectif en relation pour des fins personnelles, la vérité est que le Seigneur nous recommande de nous aimer les uns les autres, donc de nous aimer tous, sans exception ; et il précise d’aimer notre prochain comme nous-mêmes. Il est notre modèle, il est la vérité, il est le chemin, et la vie. En tant qu’imitateur du Christ je me dois d’être vrai, de cultiver en moi la valeur vérité (dans mes déclarations, dans mes relations) être vrai avec moi-même et envers les autres, pour être fidèles et en harmonie avec la parole de Dieu.

Certains sont espiègles et avancent des compliments juste pour vous rendre imbu de vous. Nous devons préférer la critique constructive à trop de compliments car ils frisent bien souvent la flagornerie, et sont prononcés du bout des lèvres. Et notre Dieu, celui qui sonde les cœurs observe mélancoliquement cette duplicité. Si l’on vit de telles situations, nous avons juste à nous remettre au Seigneur, gardons confiance dans son intervention protectrice, qui nous délivrera des préjudices consécutifs aux lèvres mensongères autour de nous. Prions alors pour ce sujet :

Divin pédagogue de l’amour, Toi qui donnes à cette expression un contenu exceptionnel, un contenu désintéressé, au-delà des réalités charnelles et passionnés de ce monde, nous voici à tes pieds ce matin encore, pour apprendre comment aimer. Ta parole nous dit que l’amour ne profère pas de mensonge, qu’il est pur et vrai. Alors Seigneur préserve-nous de la langue trompeuse et mensongère. Donne-nous d’être entouré de véritables amis, de vivre nos relations cœur à cœur et sans amalgame. Apprends-nous à savoir aimer en Dieu tel que l’instruit

1 corinthiens 13 qui en donne la parfaite description. Donne nous de nous ouvrir pour dire quand nous sommes blessés, quérir le pardon, guérir soi-même pour demeurer vrai et sans perfidie. Seigneur préserve-nous de la duplicité et de la haine jalouse, préserve-nous de la désillusion et de la trahison quand nous aimons sincèrement. Seigneur il est aussi vrai que plus nous nous tenons dans la lumière, plus nous souffrons de l’atmosphère corrompue de ce monde. Regarde Seigneur combien est pénible l’expérience de la langue menteuse, hypocrite et orgueilleuse des hommes car au fond ils doivent en être malheureux. Donne à ces personnes de gouter par contraste, la pureté et la valeur pratique de la parole de Dieu, car « Ta parole est la vérité» comme nous l’enseigne Jean 17 :17. Père soutiens notre engagement à aimer comme Toi, d’un amour sacrificiel. Nous avons ainsi prié par le merveilleux nom de Jésus Christ, vérité et amour de Dieu pour l’humanité. Amen.

🙏

Si vous avez aimé cette méditation, partagez la autour de vous