Comment accueillez-vous la parole de Dieu? Comment accueillez-vous l'Évangile qui vous est annoncée? Comme à la ville de Jérusalem réfractaire à ses prophéties, à tous ceux-là qui lui ferment la porte de leur cœur, Le Seigneur Jésus dit ceci:

« Voici, votre maison vous sera laissée; mais, je vous le dis, vous ne me verrez plus, jusqu'à ce que vous disiez: Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur! » Nous prions avec Luc13:35...

Seigneur notre Dieu, en ce matin nouveau, nos premières pensées sont pour Te magnifier et T'adorer. Béni sois-Tu pour la grâce du réveil, pour le souffle de vie, pour l'offre d'emploi que Tu nous renouvelles chaque jour à Te prêter main forte. Merci pour l'énergie et la vitalité qui nous sont gracieusement offerts, pour affronter les défis du nouveau jour. Dans le champ de mission, la tâche n'est pas toujours aisée et beaucoup de facteurs tendent au découragement. Porter la bonne nouvelle nous confronte à toutes les catégories de personnes: les accueillants, les disposés, les fermés, les réfractaires, ceux-là qui écoutent d'une oreille soupçonneuse, ceux-là qui y voient un danger ou un piège. Toi-même Seigneur Jésus tu en as souffert au début de ton ministère. En témoigne cette déclaration faite dans cette portion de la parole. "Voici votre maison vous sera laissée et vous ne me verrez plus..." Jérusalem allait jusqu'à tuer ceux qui lui étaient envoyés par Dieu pour annoncer son règne. Cette ville était réfractaire aux prophéties de Jésus.

Dans le cadre de notre mission dans la société, nous rencontrons les mêmes difficultés? Est-ce une raison pour s'arrêter? Pour ne pas continuer quand on connait la joie de notre père céleste pour une seule brebis égarée ramenée à Lui? Mieux que l'abandon ou l'esprit défaitiste, le Seigneur Jésus, nous invite ce matin à la persévérance face à l'épreuve, la persévérance dans la mission d'évangélisation car beaucoup ne savent pas ce qu'ils veulent, ne savent pas faire de bons choix pour leur devenir. Être approché par Jésus ou par ses envoyés est une grâce quand on sait la transformation positive qu'il apporte dans nos vies. L'ignorance, le blocage psychologique, le manque de volonté, l'indisponibilité, la peur du changement sont autant de facteurs qui jouent contre les missionnés qui s'attèlent à rassembler (telle une poule qui rassemble sa couvée sous ses ailes), les créatures de Dieu en vue d'une plus grande joie céleste et un monde terrestre meilleur.

Mais Seigneur la peur du changement est comme un phénomène naturel. Et Il est dit dans Ta parole que Tu endurcis les cœurs autant que tu peux les disposer. Nous t'invitons à disposer le terrain, à disposer les cœurs à la compréhension de l'intérêt pour le salut de leurs âmes, à l'acceptation de ce qui est trop beau pour être vrai, l'Évangile de Jésus Christ, la porte ouverte pour le salut. Soutiens notre engagement à participer à étendre Ton règne. Béni ceux-là qui osent recevoir Ta parole qui ne retourne jamais à Toi sans produire d'effets. Précède-nous dans toutes situations d'évangélisation et donne-nous les bons mots pour atteindre la cible. Prend le total contrôle de notre journée. Que par ton nom puissant les malades trouvent guérison, que les affligés trouvent réconfort et consolation. Fortifie-nous et accorde nous aujourd'hui d'excellentes réalisations. Par Jésus nous t'avons prié, Amen.

 

🙏

Si vous avez aimé cette méditation, partagez la autour de vous