Thème: DEVELOPPER NOTRE COMMUNION AVEC DIEU

(Cliquer sur la version audio qui se trouve juste au bas de l'image)

On se surprend souvent admiratif de toutes ces personnes spirituelles, de ces personnes qui ont une foi admirable et inébranlable. Et l’on se demande comment elles font. Dieu aime-t-il certaines de ses créatures plus que d’autres ? Certes Dieu accorde une onction particulière à certaines personnes dès leur naissance, mais ce qu’il importe de relever c’est qu’étant notre Créateur, étant notre Père, étant la Personnalité qui devrait occuper la première place dans nos vies, Dieu voudrait que nous ayons soif de Lui, que nous ayons soif de Sa présence dans nos vies. Il est à l’écoute, prêt à se manifester à tous ceux qui le sollicitent, à tous ceux qui lui chuchotent quelque chose au réveil, en cours de journée, et devant toutes les circonstances. Il n’attend que notre signal, notre marque d’intérêt pour faire une entrée triomphale dans nos vies. Ayant créé des êtres de raison, juste de peu inférieur à Lui-même, il nous a même affranchi, il nous a offert en Jésus le chemin de la vraie liberté.

La seule chose qu’il nous demande c’est que nos vies le glorifient, que nous soyons reconnaissant de tous ses bienfaits et que nous lui accordions la priorité pour que notre communion et collaboration soit parfaite dans le Seigneur. Il y’a également des chrétiens refroidis, ceux-là qui ont été accueillis dans la grande famille des enfants de Dieu, mais dont la vie spirituelle stagne, et ne connait point de croissance. Quand nous acceptons le Christ nous naissons de nouveau et nous changeons de vie. Tel des nouveau-nés, nous sommes des bébés spirituels dont les pas doivent être encadrés, des bébés qui nécessitent un bon suivi et un bon encadrement pour demeurer et croitre sainement dans la communion avec Dieu. Dieu étant Esprit, il est invisible et surnaturel. Il nous a fait à son image donc nous sommes pareillement à 99 % esprit. Notre vrai potentiel est donc spirituel. La communion dont il s’agit est donc spirituelle puisqu’avec notre Père nous avons cette filiation.

Si je viens de rencontrer Dieu, comment m’affermir et m’assurer une croissance spirituelle saine ? Si je suis enfant de Dieu et ne ressent pas sa présence et sa main invisible dans ma vie comment réagir ? Si je suis un chrétien refroidi, comment renouer avec mon Père céleste pour rentrer dans Ses grâces ? Pour répondre à ces préoccupations nous commencerons par définir les termes clés du sujet du jour. Puis organisons notre développement en trois points essentiels. Nous allons :

I-Etablir que l’on rentre en communion avec Dieu en naissant de nouveau

II-Etablir que la nouvelle naissance nous rend participant de la divinité et nous vivons désormais en elle

III- Développer la communion c’est cultiver la conscience de cette union avec Dieu par Christ (nous donnerons les éléments pratique de cette culture)

 

Regardons la définition de ces termes :

  • Développer : étendre, cultiver, augmenter l’ampleur, assurer la croissance, assurer la production.
  • Communion : union, Accord profond et parfait, grande affinité, relation particulière. Communier avec Dieu c’est être en union d’esprit et de foi, être en symbiose parfaite avec Dieu.
  • Avec signifie en compagnie de, être bien avec quelqu’un
  • Dieu c’est le créateur de toute chose naturelle, c’est notre Créateur, c’est l’architecte de l’Univers….

Autrement dit, nous devons envisager ce soir, Comment Croitre dans notre relation particulière, dans notre vie spirituelle, en compagnie de Dieu notre Créateur.

J’ai fait mien, ce verset qui conduira notre partage : il est tiré de 1 Jean chapitre 1 verset 3 et il dit ceci : « ce que nous avons vu et entendu, nous vous l'annonçons, à vous aussi, afin que vous aussi, vous soyez en communion avec nous. Or, notre communion est avec le Père et avec son Fils Jésus Christ. »

Voilà, commençons par

  1. Etablir que l’on rentre en communion avec Dieu en naissant de nouveau

La nouvelle naissance est un don gratuit de Dieu. C’est le premier pas que Dieu, par son Esprit, nous permet de faire pour entrer dans son royaume. (Jean 3 :8 dit « le vent souffle où il veut et tu en entends le bruit mais tu ne sais d’où il vient ni où il va. Il en est ainsi de tout homme qui est né de l’Esprit »). Donc, ce pas, le Saint Esprit le suscite en nous dans sa souveraineté et dans sa puissance. Nous connaissons Dieu à travers Jésus Christ par la vertu du Saint Esprit et par le témoignage des Ecritures.

« Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu » Jean 1 :12-13. Le chrétien est celui qui a reçu la parole de l’évangile par la foi au nom de Jésus. Celui qui reçoit ainsi la parole devient enfant de Dieu. C’est-à-dire qu’il partage la nature de Dieu et le verset 13 fait la précision qu’il n’est plus fonction du sang ni de la chair de ses parents et selon leur volonté. C’est clairement dit dans ces versets que celui qui est chrétien a été déprogrammé de cette naissance, le sang et la chair ne sont plus la source de la vie de cet homme, il est né de Dieu. Il partage la nature de Dieu, il ne trouve son origine qu’en Dieu, il vient directement de l’Esprit de Dieu comme Jésus est né de Marie sous l’action du Saint Esprit.

Nous sommes nous aussi désormais nés de Dieu et avons perdu ce qui est de la chair et du sang. Nul doute que « si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature, les choses anciennes sont passées ; voici toutes choses sont devenues nouvelles » 2 cor5 :17

Chrétien : Je suis donc né de nouveau, je suis né pour briller et glorifier Dieu, je suis né pour influencer. Voilà mon identité qui m’unit pleinement à mon tendre papa céleste et je dois simplement collaborer avec Lui pour accomplir ma destinée.

 

Chant : 1. Tu m’as ébloui par tes mélodies, tu m’entoures d’un chant d’amour, chant de délivrance, devant mes ennemis, toutes mes craintes s’enfuient :

Je ne suis plus esclave de la peur, je suis enfant de Dieu (x2)

2. avant ma naissance tu m’avais choisi, appelé par mon nom, tu m’as adopté, je suis de ta famille, ton sang coul dans mes veines

Revenons au II de notre développement où nous devons :

II-Etablir que la nouvelle naissance nous rend participant de la divinité et nous vivons désormais en elle.

De par ma nouvelle naissance, Je suis une nouvelle créature, Je suis de Dieu. Je marche en nouveauté de vie et je mène une vie de sanctification pour être agréable à Dieu. Je participe à la divinité, je collabore avec Dieu pour l’accomplissement de Ses projets sur terre. Le Seigneur nous demande aujourd’hui : De quoi avais tu soif avant que je ne vienne à toi ? Répondons-lui en mélodie par ce cantique : SAF 184 j’ai soif de ta présence, divin chef de ma foi

Ces quelques affirmations que nous allons citer révèlent notre identité et notre position en Christ selon la Bible et constituent le fondement de notre liberté en Lui. Je nous recommande de lire fréquemment ces affirmations à haute voix. Si vous êtes actuellement en proie à un conflit spirituel, lisez-les à répétition pour vous conforter.

En Christ, qui suis-je ?

  1. Je suis enfant de Dieu (Jean 1 :12)
  2. Je suis une nouvelle créature - 5:18,19 Je suis réconcilié avec Dieu et j'ai reçu le ministère de la réconciliation (2 Cor5 :17-19)
  3. Je suis caché avec Christ en Dieu - 3:4 Je suis une expression de la vie de Christ car Il est ma vie.
  4. Je suis un saint, mis à part pour Dieu (éphésiens 1 :1) je suis l’ouvrage de Dieu né de nouveau pour accomplir son œuvre.
  5. Je suis rattaché au vrai cep et la vie de Christ coule en moi (jean 15 :1-5)
  6. Je suis choisi et établi par Christ pour porter son fruit (jean 15 :16)
     
  7. Je suis esclave de Dieu (Romain 6 :22)
  8. Je suis cohéritier de Christ et j'ai part à son héritage. Je suis l’ami de Jésus.
  9. 1 Pierre 2:5 dit : Je suis une des pierres vivantes de Dieu et je suis édifié pour former une maison spirituelle - 2:9,10 Je suis membre d'une race élue, d'un sacerdoce royal, d'une nation sainte, d'un peuple que Dieu s'est acquis - 2:11 Je suis étranger et voyageur sur cette terre où je vis provisoirement - 5:8 Je suis un ennemi du diable
     
  10. Je suis le sel de la terre - Je suis la lumière du monde Math 5:13 et 14

Dieu est fidèle, lui qui nous a appelés à la communion de son Fils, Jésus Christ notre Seigneur.

Nous pourrions citer bien d’autres versets nous donnant de connaitre notre réelle identité, mais nous avons à regarder un autre point important.

  1. Développer la communion c’est cultiver la conscience de cette union avec Dieu par Christ, c’est célébrer au quotidien sa foi en Dieu.

Pour célébrer sa foi, chacun doit en découvrir l’importance. Alors nous devrons fréquenter et vivre dignement les sacrements, soigner la liturgie, célébrer chrétiennement les évènements de la vie. Il s’impose au quotidien des efforts pour toujours manifester sa confiance en Dieu en restant proche de Lui, afin d’être toujours en communion avec Lui et les autres. Le premier et surement le plus important est la soif de Dieu. La soif est plus puissante que toute oppression. L’on peut avoir la volonté et sentir son incapacité, il faudrait juste le dire à Dieu et les fleuves d’eaux vives vont inonder ce cœur en difficulté. Nous avons identifié 10 éléments qui vont nous aider à nous affermir, à croitre dans notre relation intime avec Dieu :

  1. La prière qui est une expression de l’âme tendant à une communication spirituelle avec Dieu. Quand on aime quelqu’un on a soif de sa présence, on a envie d’être en contact permanent avec cette personne, lui parler, querir son avis pour toute chose nous concernant. Dieu est le standard du bien, la référence que nous devons sonder. Prions donc sans cesse, ce devant toutes nos circonstances.
  2. Lecture, méditation et obéissance à Sa parole. Pour un fonctionnement optimal, nous devons lire le manuel d’un appareil pour savoir bien l’utiliser. La bible est notre notice de fabrication. C’est en elle, dans la parole de Dieu, dans Dieu, que nous découvrons notre réelle identité. Nous devons sans cesse y être plongé, nous y référer face à nos circonstances et être en permanence en contact avec Dieu et sa volonté. Nous nourrir de la parole de vie, s’abreuver d’enseignements, pour parfaire notre connaissance du premier Amour de nos vies. Savoir que les instructions qui se trouvent dans la bible, visent notre propre bonheur, notre épanouissement.
  3. Nous entourer des gens qui ont soif de Christ : pour atteindre l’objectif d’être un bon entrepreneur, je dois m’entourer des startupper et des personnes qui ont de l’expérience dans l’entreprenariat. Pour exercer ma communion avec Dieu, je dois m’entourer des bonnes personnes, celles-là qui ont soif de Christ. Je dois fréquenter une église où l’on réveille ma soif. La soif est l’accélérateur qui nous pousse à la connaissance détaillée.
  4. Naitre de nouveau et recevoir le Saint Esprit : le secret de la dynamique dépend de ce pourquoi nous soupirions avant même notre nouvelle naissance. Quand on a reçu le Saint Esprit on devrait devenir 100% Jésus. Mais pour beaucoup (dont moi-même) ce n’est pas facile de se débarrasser de la chair.
  5. Le degré d’envie de communier avec Dieu, le degré de soif : la différence entre ceux qui évolue vite et ceux qui ont une communion quelconque et juste relative avec Dieu, c’est en effet le degré de soif, de zèle, de passion, d’engagement. Lequel pousse à travailler dur pour cette relation. Nous devons en tant qu’enfant de Dieu, avoir ardemment soif de Dieu, de Jésus, soupirer pour devenir quelqu’un de différent, de meilleur. Et tous les secrets se trouvent dans la communion avec Dieu.
  6. Nous devons faire des choix et savoir en payer le prix. choisir des guides spirituels qui savent louanger, adorer : Notre Dieu recherche de vrais adorateurs, en esprit et en vérité. Avoir des guides assoiffés nous inspire à être assoiffé de Dieu. L’éclosion de ta destinée dépend de ta soif qui détermine l’accélération dans ta communion avec Dieu.

Aussi nous devons etre sélectif des programmes qui nous regardons à la télé, éviter ceux qui pervertissent l’esprit. Bien choisir nos lectures, nos distractions. Préferer ceux qui nous apportent un plus spirituel, ceux qui nous donnent de nous rapprocher de Dieu notre Père, qui est Esprit.

  1. Se délier de ses pulsions charnelles pour se baser sur les instructions divines. L’Esprit de Dieu sollicite son esprit mis en toi pour collaborer et réaliser de bonnes choses, faire du bien et servir. Il déprogramme en toi l’envie de faire du mal. Quand quelqu’un a soif d’être une meilleure personne, l’arrivée du Saint Esprit accélère sa transformation.
  2. Savoir qu’aucun démon ne peut t’empêcher de changer :

Il s’opposera à ta soif. Maintenant, toi, soupires après ta liberté, soupire à demeurer en parfaite connexion avec Dieu. La soif est plus puissante que l’oppression.

On peut avoir la volonté de changer mais se sentir incapable. Là on doit inviter les vives eaux du Seigneur dans notre âme et elles balayeront ce mal, ce souci, ce fardeau. (Quelqu’un veut-il chanter avec moi : Que tes vives eaux, inondent mon âme..

  1. Nous devons aussi vivre la communion fraternelle :

Il est important de se réunir avec d’autres croyants. Et de s’exercer aux démonstrations d’amour envers son prochain. N’abandonnons pas nos assemblées comme c’est le cas de certaines personnes. Ces moments passés ensemble nous donnent d’apprendre à vivre en communauté et ensuite d’implémenter les valeurs divines reçues en société. Tous les enfants de Dieu sont des agents de transformation d’un domaine important de la vie sociétale.

  1. Faire des témoignages et mener une vie de consécration

Etre en communion avec Dieu nous donne du zèle pour témoigner de ses bienfaits, pour parler de Lui aux autres. Le témoignage est un puissant élément de conversion et nous ne devons point avoir honte de parler des miracles opérés dans nos vies. En communion avec Dieu, il fait de nous des mis à part pour son service et nous avons à mener désormais une vie de consécration.

La mise en pratique des éléments sus évoqués nous donneront de développer notre communion avec Dieu, de croitre spirituellement pour une vie glorieuse dans le Seigneur. Attaches toi donc à Dieu et tu auras la paix. Tu jouiras ainsi du bonheur. Esaïe 48 :18 nous rappelle ceci « Oh si tu étais attentif à mes commandements ! Ton bien être serait comme un fleuve, et ton bonheur comme des flots de la mer » La plénitude du bonheur est dans la communion avec Dieu. Amen

🙏

Si vous avez aimé l'article, partagez le autour de vous