La perte d'un être cher est une épreuve bien difficile à vivre. Tous les souvenirs de la vie avec la personne aimée se succèdent et se déversent en cascades dans notre esprit. On réalise qu'on ne la verra plus sourire, finies les étreintes et paroles affectueuses. Nos cœurs sont dévastés, meurtris, rongés par la tristesse. Personne ne peut effacer cette douleur, malgré que l'on soit bien entouré dans cette tranche de vie. On se sent désemparé et sans recours. Dieu éternellement fidèle est toujours là pourtant. C'est Lui qui donne, c'est Lui qui reprend. C'est en Lui aussi que se trouvent toutes les réponses à nos interrogations (pourquoi ? Comment ? Que faire ?). Pour tout ce qu'il fait, ou permet de faire, rendons grâce. Avec foi et confiance, tournons-nous et disons Lui ceci: "Dans ma détresse c'est à l'Éternel que je crie et il m'exauce", car je suis son enfant. Avec le Psaume 120:1, remettons-Lui toutes nos peines et il fera le reste. Nous prions:

Seigneur notre Dieu, Consolateur véritable, c'est un réveil empreint de tristesse ce matin. La mort notre ennemi commun, est passé comme un dévoreur, et nous rappelle la précarité de la vie. Elle nous rappelle notre propre finitude. Elle nous rappelle que vanité des vanités, tout est vanité. Seigneur, Tu as les plus belles paroles de consolation. Tu as les paroles de la vie éternelle. C'est pourquoi nous nous remettons à Toi dans la détresse, dans la tristesse. Afin que Tu apaises notre douleur et nous fasses réaliser que Tu es le Dieu des veufs, des veuves, le Dieu des orphelins et des orphelines. Oui Seigneur, nous avons confiance que Tu ne nous abandonneras pas dans ce statut difficile. Donne nous de bien organiser les derniers hommages à toutes les personnes que Tu as rappelées à Toi. Assiste-nous et pourvois, afin que toutes les étapes se déroulent bien. Que la mort nous donne de nous interroger sur le véritable sens de la vie. Qu'elle nous donne de comprendre qu'il est important et prioritaire de rechercher le royaume de Dieu durant notre pèlerinage sur terre, et se garantir une place auprès de notre Créateur quand il nous rappellera. Donne nous de pouvoir au-delà de la douleur de la séparation, célébrer les valeurs que nos défunts nous laissent à perpétuer. Qu'ayant mis notre espérance en Dieu et confessant la résurrection, que nous gardions à l'esprit que nous nous reverrons un jour. Que ce n'est donc qu'un au- revoir. Écoute Seigneur notre désarroi, sois notre réconfort au milieu du désespoir. Console nous, affermis notre foi bouleversée. Tu es le seul Seigneur à savoir où tu nous emmènes. Donne nous de garder espoir et savoir dire que Tout ce que Tu fais est bien. Nous avons ainsi prié, Par Jésus Christ, le premier ressuscité d'entre les morts, oui par Jésus le consolateur et la perche qui demeure tendue pour le salut de tous ceux qui ne le connaissent pas encore. Amen.

 

🙏

Si vous avez aimé cette méditation, partagez la autour de vous