« Avec les juifs j’ai été comme juif afin de gagner les juifs ; avec ceux qui sont sous la loi , comme sous la loi quoique je ne sois pas moi-même sous la loi, afin de gagner ceux qui sont sous la loi ; avec ceux qui sont sans loi, comme sans loi (quoique je ne sois point sans la loi de Dieu, étant sous la loi de Christ), afin de gagner ceux qui sont sans loi. J’ai été faible avec les faibles, afin de gagner les faibles. Je me suis fait tout à tous, afin d’en sauver de toute manière quelques-uns. Je fais tout à cause de l’évangile afin d’y avoir part. » 1 corinthiens 9 :20-23

Notre mission c’est évangéliser. Nous pouvons épouser certaines circonstances pour passer le message du Christ. Il arrive de se fondre à une certaine catégorie, ayant cependant à l’esprit un seul objectif à atteindre : Annoncer la bonne nouvelle et gagner des âmes pour le Seigneur. Le message Christique ne peut à ce moment être compris que si premièrement on est reçu, et accepté dans un certain groupe comme étant des leurs, comme vivant les mêmes réalités, comme souffrant les mêmes peines. Ce qui est important en ce moment c’est garder à l’esprit l’objet de la mission : Evangéliser. Alors la parole de Dieu prononcée, (celle-là qui ne retourne jamais sans produire d’effets), est alors semée dans les cœurs. Dieu lui-même porte la suite de la responsabilité à savoir la faire germer et croitre, transformer le cœur de ses créatures pour en faire des personnes meilleures.

La parole nous invite alors à ne pas se sentir honteux et confus, d’avoir en un temps précis, pu être confondu aux gens de mauvaises vies. Car tout ce qui a été fait l’a été à dessein de gagner des âmes. D’où cette affirmation de Paul précitée dans 1 corinthiens 9, les versets 20 à 23. C’est un risque à courir en effet, quand on sait la joie qu’il Ya dans le ciel, pour un seul pécheur qui se repent.

Du reste notre Seigneur voit et il connait tout. Il sait combien est importante l’image de la personne qui évangélise. Celle la doit se comporter en adéquation avec la parole, car étant pour la société un modèle, un exemple. Celle la doit être un imitateur de Christ avec ses valeurs bien ancrées dans son cœur. Voilà pourquoi « je traite durement mon corps et je le tiens assujetti, de peur d’être moi-même rejeté, après avoir prêché aux autres » verset 27. Car notre mauvaise attitude peut constituer un contre témoignage et la bonne attitude être un sujet de conversion pour nos semblables. Paul fait bien de dire que nous annonçons l’évangile car la nécessité nous est imposée, et malheur à nous si nous n’annonçons pas l’Evangile. Nous nous sommes rendus serviteurs de toutes les catégories, dans toutes les couches sociales, afin de gagner le plus grand nombre. Alors prions :

Eternel notre Dieu, la loi de l’amour nous pousse à regarder avec amour tous nos semblables quels qu’ils soient. Cet amour confère à tous le sentiment d’appartenance à la communauté prestigieuse du Christ que toutes les créatures de Dieu doivent accepter et intégrer. Père regarde favorablement tous ceux-là qui souffrent de quelques maux physiques ou psychologiques. Prends les en grâce, ouvre pleinement leur cœur à ton amour infini, et donne leur de te recevoir. Par Jésus Christ, amour de Dieu pour l’humanité, Amen. JDD!

🙏

Si vous avez aimé cette méditation, partagez la autour de vous