"Si le juste se détourne de sa justice et commet l'iniquité, s'il imite toutes les abominations du méchant, vivra-t-il? Toute sa justice sera oubliée, parce qu`il s'est livré à l'iniquité et au péché; à cause de cela, il mourra." Ézéchiel, 18:24

Le piège à vouloir absolument aider un pécheur à s'en sortir, est de tomber dans les mêmes vices, les mêmes compromissions. Aussi dans un coaching, il est sage de savoir garder la bonne distance.

Il y'a en effet un risque car les mauvaises compagnies corrompent les bonnes moeurs. Il se pose la question de savoir si le salut peut se perdre ? Ayant connu et confessé Jésus Christ on est transformé. On change de vie. Faire le mal nous dégoûte.

Si d'aventure on se remettait au service du malin, additionnant consciemment les iniquités, trouvant son plaisir à mal faire, se livrant à la débauche et transgressant les instructions de Dieu, alors notre salut serait hypothéqué. Car nul ne peut servir deux maîtres à la fois. Le salaire du péché, c'est la mort physique. Nous devons marcher dans la sanctification sans laquelle nul ne verra Dieu. La parole de Dieu nous sanctifie, nous invite quotidiennement à nous amender, à revenir sur la bonne voie. Le Seigneur veut que tous les hommes soient sauvés et viennent à la connaissance de la vérité. Il nous invite à revenir à Lui pour vivre éternellement. Prions pour garder les saintes écritures pour boussole, prions pour fuir les compromissions et garder la bonne distance dans nos relations:

Seigneur notre Dieu notre Père, dans notre ministère d'envoyé dans ton champ de mission, aide nous à donner le bon exemple par notre vouloir et notre agir. Aide nous à choisir et demeurer sel de la terre et lumière du monde. Qu'à notre contact, bien de vies soient positivement transformés. Par Jésus Christ, le Maître de la mission, nous avons ainsi prié. Amen. JDD !

 

 

🙏

Si vous avez aimé cette méditation, partagez la autour de vous